Site du KCF     Forum du KCF  
Aphyosemion castaneum HZ 85-8.jpg
Aphyosemion dargei Mbam.jpg
Fundulopanchax deltaense.jpg
Fundulosoma thierryi (2).jpg
Visiter la galerie


mot de passe oublié ?

  Accueil Liens Plan Contact  
  FAQ : Quelle eau ?  
 
 

Rubriques

Les publications du KCF


[ Toutes les publications ]

Brèves
  • Spectrolebias brousseaui nov. sp.
  • Aphyosemion musafirii nov. sp.
  • Nothobranchius oestegaardi nov. sp.
  • Nothobranchius seegersi nov. sp.
  • DKG 2010 - Résultats du concours
  • A. campomaanense, un killi chez l’Ambassadeur
  • 2008 Un nouveau Notho
  • Deux nouvelles espèces Sud-américaines (encore)
  • Cynolebias paraguassuensis Costa, Suzart & Nielsen, 2007
  • Rivulus lazzarotoi Costa, 2007

    [ Toutes les brèves ]

  • Fiches techniques

    Gabon - Congo Origine : Delta de l’Ogoué près du Cap Lopez. Le Cap Lopez fut importé pour la première fois par Arnold (...)


    Fiche technique nº 5 parue le 1er juin 1977 Guinée Equatoriale - Gabon Origine : Capturé pour la première fois (...)


    [ Toutes les fiches techniques ]

    L’installation et les aquariums

    Article mis en ligne le 29 juillet 2005



    Télécharger l’article complet

    L’installation pour élever des killies peut-être d’une importance très variable, la moyenne pratiquée comportant 20 à 30 bacs, dont le nombre dépend essentiellement de la place et du temps dont on dispose. L’aquariophile qui s’intéresse aux killies commencera par aménager 2 ou 3 bacs et l’intérêt croissant, certains passionnés en viendront à leur consacrer une pièce entière, appelée "fish-room" chez les anglo-saxons.

    Quels que soient vos projets, il est conseillé de placer les bacs dans un meuble à étagères en bois ou en profilé métallique et de s’équiper avec des bacs d’égales dimensions répartis en trois taille : 7 litres, 12 litres et 30 litres. Il faut éviter un encastrement trop contraignant des bacs qui rend les manipulations de nettoyage, nourrissage, collecte d’oeufs trop incommodes. L’espace libre à prévoir au-dessus des bacs (penser à la rampe d’éclairage) est au minimum de 10 cm. On intégrera au meuble étagère l’éclairage, la tuyauterie de distribution de l’air et éventuellement le circuit de chauffage régulé. L’un des avantages de l’élevage de killies tels que les Aphyosemion, les Rivulus, réside dans le fait qu’un espace vital restreint leur suffit, donc des aquariums de faible contenance, ce qui facilite les manipulations et le nettoyage. Cependant les grandes espèces, A.sjoestdti, Callopanchax monroviae... ou certains genres comme les Aphanius, certains Nothobranchius, les Epiplatys ont besoin de plus d’espace. La population d’un bac doit être telle que chaque individu dispose au minimum d’un litre d’eau pour une petite espèce et de quatre litres pour une grande espèce.

    De façon générale, les killies sont élevés dans des aquariums spécifiques, c’est-à-dire que chaque espèce est maintenue seule. Dans un souci de sécurité et de conserver un nombre d’individu suffisant, il est conseiller de consacrer au moins deux bacs par espèce. Il est par ailleurs toujours agréable de posséder un ou deux aquariums de grande capacité bien décoré de plantes dans lesquels on introduira de beaux spécimens de killies. Lorsque l’on mélange les espèces il est impératif de ne pas introduire de femelles d’espèces ou de populations différentes que l’on sera par la suite incapable de séparer.

    Les caractéristiques moyennes des eaux utilisées pour les killies sont les suivantes : TH : 2 à 12°, pH : 5,5 à 7

    Le renouvellement partiel et périodique de l’eau constitue l’une des règles de base pour maintenir un bon équilibre dans les aquariums. On changera un tiers de l’eau tous les quinze jours dans un bac moyennement peuplé. Lors d’un changement d’eau dans un bac où l’eau est vieillie et très acide, la brusque remontée du pH entraîne un dégagement d’ammoniaque qui incommode fortement les Poissons et peut leur être fatal. Il est donc parfois préférable de changer la totalité de l’eau ou de déplacer les Poissons dans un autre bac, ce qu’ils supporteront mieux, de toute façon.

    La tourbe, les feuilles de chêne









    - Get Firefox! -
    Derniers articles
  • Premier Classement CEK 2017


  • tourisme en Dordogne

    Tourisme : Bergerac et ses environs


  • Réglement du concours

    Vous souhaitez présenter des poissons au concours du congrès ? Vous avez besoin d’explications sur les critères de (...)


  • Animateur Pyrénées

    animateur (Proche Toulouse) : BAZIN Julien tél : 06 17 32 31 70 email : bazinjulien31@gmail.com


  • Animateur Pays de la Loire

    Jean-Marie GABILLARD Tél : 02 41 94 25 88 Email : gabguind-luc@wanadoo.fr



    [ Tous les articles ]