Site du KCF     Forum du KCF  
Nimbapanchax jeanpoli.jpg
Aphyosemion cognatum Z 91-3.jpg
Epiplatys roloffi.jpg
Micromoema xiphophora (2).jpg
Visiter la galerie


mot de passe oublié ?

  Accueil Liens Plan Contact  
  FAQ : Quelle eau ?  
 
 

Rubriques

Les publications du KCF


[ Toutes les publications ]

Brèves
  • Spectrolebias brousseaui nov. sp.
  • Aphyosemion musafirii nov. sp.
  • Nothobranchius oestegaardi nov. sp.
  • Nothobranchius seegersi nov. sp.
  • DKG 2010 - Rťsultats du concours
  • A. campomaanense, un killi chez l’Ambassadeur
  • 2008 Un nouveau Notho
  • Deux nouvelles espŤces Sud-amťricaines (encore)
  • Cynolebias paraguassuensis Costa, Suzart & Nielsen, 2007
  • Rivulus lazzarotoi Costa, 2007

    [ Toutes les brèves ]

  • Fiches techniques

    Gabon - Congo Origine : Delta de l‚ÄôOgou√© pr√®s du Cap Lopez. Le Cap Lopez fut import√© pour la premi√®re fois par Arnold (...)


    Origine : Trois populations connues : Conakry (Basse Guin√©e ou souche de BENL) Kasewe (Sierra Leone ou souche de (...)


    [ Toutes les fiches techniques ]

    Les drosophiles

    Article mis en ligne le 6 décembre 2004



    Elles sont appel√©es par les scientifiques DROSOPHILA MELANOGASTER, il existe plusieurs centaines d’esp√®ces dont une dizaine vit en France.

    La drosophile couramment appel√©e "mouche du vinaigre", "mouche √† fruits" est la plus fr√©quente, et plus commun√©ment √©lev√©e. La forme sauvage est ail√©e et pose quelques probl√®mes. Heureusement, on conna√ģt une souche √† ailes "vestigiales" caract√©ris√©e par l’atrophie des ailes √† la suite d’une mutation. Le mutant vestigiale est un peu moins fertile que la souche sauvage mais autrement plus pratique.

    PNG - 3.2 ko
    espŤce sauvage
    qui peut Ítre rťcoltťe auprŤs des fruits mŻrs
    PNG - 2.2 ko
    la souche Curled
    ailes courbťes
    PNG - 3.1 ko
    les "vestigiales"

    CONDITIONS D’ELEVAGE

    Le d√©veloppement larvaire, la f√©condit√© et la fertilit√© des adultes sont fonction de l’aliment et des conditions thermiques. Seules des conditions tr√®s strictes permettent de donner des valeurs constantes pour chacun de ces caract√®res. Chacun peut d’√©tudier ce qui se passerait chez lui, sachant seulement qu’√† 25°C, la dur√©e de d√©veloppement de l’oeuf √† l’adulte est de 109 heures (√† 1 heure pr√®s). Une femelle de "droso" en pleine forme pond environ 100 oeufs par jour, soit son propre poids (2 mg). Si vous mettez 5 femelles et 5 m√Ęles (ou une quinzaine d’individus, en vrac), dans une boite de 50 ml environ, vous pouvez attendre en 48 h, avoir 1000 oeufs, soit presque autant d’adultes. A ce moment-l√† vous aurez une surpopulation qui se traduit par un ralentissement du d√©veloppement, √† une mortalit√© larvaire importante, et √† un certain nanisme des adultes.

    CONSEIL PRATIQUE

    1) Eviter toute surpopulation sous pr√©texte d’obtenir plus d’adultes.

    2) Entretenir et bichonner la souche, √† part de l’√©levage proprement dit, pour cela mettre au maximum 10-15 individus (au maximum 40) que l’on laisse pondre pendant 48-72h.. Retirer les adultes ensuite.

    3) Etaler les √©levages dans le temps en multipliant le nombre de boites, lorsque les caract√©ristiques de l’√©levage auront √©t√© cern√©es. L’√©mergence des adultes est fonction de la dur√©e de la ponte et s’√©tale sur plusieurs jours.

    4) On peut "faire" plusieurs g√©n√©rations (2 √† 3) dans une m√™me boite, au cours des g√©n√©rations successives, les adultes deviennent de plus en plus petits (appauvrissement du milieu + produits toxiques). Avec un peu d’habitude on obtient des adultes pesant 1/10 du poids normal et pouvant √™tre mang√©s par des alevins de moins de 20 mm.

    5) Dans des conditions normales, les larves sortent du milieu pour se transformer en pupe. Elles ont alors 5 √† 6 mm et peuvent √™tre recueillies √† la pince ou au pinceau et donn√©es au killies. On peut provoquer une surpopulation volontaire en mettant un grand nombre de mouches √† pondre pendant une courte dur√©e. Dans ce cas les larves sortent plus t√īt que dans le cas pr√©c√©dent et en plus grand nombre. On recueille les larves au pinceau ou on peut les laver sur un tamis tr√®s fin (bas de femme). Il "semblerait" que les larves soient meilleures que les adultes lors de la reproduction des Killies. Ceci reste √† d√©montrer.

    6) Utiliser du mat√©riel √† usage unique. Pour les r√©cipients utilisez des bouteilles plastiques coup√©es √† la hauteur d√©sir√©e. Les bouchons seront des morceaux de collant de femme ou des carr√©s d’essuie-tout maintenus par des √©lastiques. Les morceaux de collant de femme semblent pr√©f√©rables car ils am√©liorent la ventilation. Mettre un morceau d’essuie-tout sur le m√©lange pour √©viter que les drosophiles ne s’enlisent sur le m√©lange. La hauteur du substrat doit √™tre au moins de 2 cm.

    7) Mettre un morceau de carton (carton ondulé ou tube de carton des rouleaux de papier hygénique) pour que les asticots y puisent la cellulose nécessaire à leur développement.

    ELEVAGE DE LA DROSOPHILE

    PNG - 86.6 ko
    Elevage de Drosophiles

    Les insectes de laboratoire, par la standardisation de leur √©levage, repr√©sentent un avantage consid√©rable. Son √©levage est d√©concertant par sa facilit√©, au point qu’il faut mettre beaucoup de bonne volont√© pour perdre ses souches.

    Diff√©rentes nourritures pour drosophiles :

    4) Recette √† froid :

    Quantité pour 3 récipents

    1 Yaourt nature 1 banane écrasée

    1 pomme ou un kiwi Flocons de purée

    3 cuillères à café de vinaigre de vin (fongicide)

    Mettre les fruits en morceaux dans un robot pour b√©b√©, les mixer, ajouter ensuite le vinaigre et le yaourt. Rendre le m√©lange homog√®ne. Mettre le tout dans un saladier, y ajouter progressivement les flocons de pur√©e. Le m√©lange doit √™tre une p√Ęte qui s’√©tale au fond de la bouteille utilis√©e en la tapotant un peu.

    Durée du milieu environ 1 mois.

    5) Recette à chaud (élaboré par Marcel Wuyts - BKV)

    Quantité pour 16 récipients

    2 litres d’eau

    500 Gr de flocons d’avoine

    3 Bananes

    5 cuillières à soupe de sucre cristalisé

    8 cuillères à soupe de vinaigre de vin.

    1 cuillière à café de levure de boulanger

    Porter l’eau √† √©bulition, verser les flocons d’avoine, donner un bouillon pendant une minute.

    Laisser refroidir √† 25°C. Ecraser soigneusement les bananes.

    Mélanger le tout et verser dans les récipients à raison de 2,5 cm au moins.

    Durée du milieu de 1 à 2 mois suivant la température.

    Note : Il vaut mieux au d√©but un m√©lange trop sec, car on peut, apr√®s l’avoir mis dans les r√©cipients, rajouter de l’eau.









    - Get Firefox! -
    Derniers articles
  • Premier Classement CEK 2017


  • tourisme en Dordogne

    Tourisme : Bergerac et ses environs


  • Rťglement du concours

    Vous souhaitez pr√©senter des poissons au concours du congr√®s ? Vous avez besoin d‚Äôexplications sur les crit√®res de (...)


  • Animateur Pyrťnťes

    animateur (Proche Toulouse) : BAZIN Julien tél : 06 17 32 31 70 email : bazinjulien31@gmail.com


  • Animateur Pays de la Loire

    Jean-Marie GABILLARD Tél : 02 41 94 25 88 Email : gabguind-luc@wanadoo.fr



    [ Tous les articles ]