Site du KCF     Forum du KCF  
Austrolebias nigripinnis (repro).jpg
Epiplatys fasciolatus tototaensis.jpg
Aphyosemion herzogi bochtleri (2).jpg
Aphyosemion chauchei RPC 78-130.jpg
Visiter la galerie


mot de passe oublié ?

  Accueil Liens Plan Contact  
  FAQ : Quelles plantes ?  
 
 

Rubriques

Brèves
  • Spectrolebias brousseaui nov. sp.
  • Aphyosemion musafirii nov. sp.
  • Nothobranchius oestegaardi nov. sp.
  • Nothobranchius seegersi nov. sp.
  • DKG 2010 - Rťsultats du concours
  • 2008 Un nouveau Notho
  • Deux nouvelles espŤces Sud-amťricaines (encore)
  • Cynolebias paraguassuensis Costa, Suzart & Nielsen, 2007
  • Rivulus lazzarotoi Costa, 2007
  • Simpsonichthys punctulatus Costa & Brasil, 2007

    [ Toutes les brèves ]

  • Fiches techniques

    Origine : R√©colt√© pour la premi√®re fois par E. purzl en novembre 1973 dans un petit ruisseau pr√®s de son embouchure (...)


    Nigeria - Cameroun Origine : Autres populations de la m√™me esp√®ce : "Biafra" (Nig√©ria) et "funge" (Cameroun). Enfin (...)


    [ Toutes les fiches techniques ]

    La tempťrature

    Article mis en ligne le 29 juillet 2005



    T√©l√©charger l’article complet

    Etant donn√© leur large distribution g√©ographique, les diff√©rents genres ou esp√®ces de killies vivent dans des eaux de temp√©ratures tr√®s vari√©es. Les esp√®ces de for√™t des genres Aphyosemion, Epiplatys, Scriptaphyosemion, Rivulus... connaissent des temp√©ratures comprises entre 20 et 24°C, les limites √† ne pas d√©passer en captivit√© se situant entre 18 et 28°C. Les esp√®ces de savane arbor√©e de ces m√™mes genres vivent dans des eaux un peu plus chaudes : 22 √† 28°C, les limites en captivit√© √©tant 20 √† 30°C. C’est pour les esp√®ces annuelles que les √©carts de temp√©rature saisonniers ou li√©s au lieu g√©ographique sont les plus grands. Ainsi les Nothobranchius vivent entre 20 et 28°C ou 24 et 32°C selon leur origine, et les Cynolebias entre 10 et 30°C ou 22 et 35°C. Les temp√©ratures auxquelles vivent les diff√©rentes esp√®ces de Pterolebias sont variables alors que les Rachovia et les Austrofundulus proviennent d’eaux plut√īt chaudes. Par ailleurs, il est fr√©quent que les mares habit√©es par les esp√®ces annuelles pr√©sentent des diff√©rences de temp√©ratures entre la surface et le fond atteignant 5 √† 10°C. De fa√ßon pratique, nous dirons que les killies peuvent √™tre maintenus entre 20 et 25°C, les Nothobranchius pr√©f√©rant des eaux un peu plus chaudes, les Cynolebias des eaux plus fra√ģches, et que les diff√©rences quotidiennes de quelques degr√©s sont parfaitement tol√©r√©es.

    Ainsi, les bacs seront le plus souvent non chauff√©s. On pourra utiliser le dispositif d’√©clairage des bacs pour augmenter la temp√©rature de certains bacs, ou chauffer au moyen de r√©sistances de faible puissance (15 √† 25 watts) command√©es par un thermostat commun √† une s√©rie de bacs. Les esp√®ces d’eau plus fra√ģche seront log√©es en position basse ou sur le sol. Il faut se souvenir que la d√©faillance des thermostats est une chose plus fr√©quente qu’on ne croit et qu’elle a parfois entra√ģn√© la perte d’esp√®ces, par exc√®s de chaleur. C’est au cours de canicules estivales que le risque de perdre des Poissons est le plus grand, car il n’existe pas de solution simple pour abaisser la temp√©rature, alors que l’on peut toujours rem√©dier rapidement √† une baisse excessive de la temp√©rature.

    Nourriture









    - Get Firefox! -
    Derniers articles
  • 2018-Rťsultats du concours

    Les résultats du concours peuvent être consultés dans le fichier suivant.


  • Feuille de commande congrŤs de Creysse


  • Bulletin de juin 2018


  • 4 Ťme Classement 2018

    CEK- version -4


  • Animateur

    Philippe KURATKO Mail :philippe.kuratko@free.fr



    [ Tous les articles ]