Site du KCF     Forum du KCF  
Rivulus igneus Rorota (male).jpg
Aphyosemion caudofasciatum RPC 28.jpg
Aphyosemion schluppi.jpg
Notholebias minimus Barra Tadijukka.jpg
Visiter la galerie


mot de passe oublié ?

  Accueil Liens Plan Contact  
  FAQ : PH, TH c’est quoi ?  
 
 

Rubriques

Brèves
  • Spectrolebias brousseaui nov. sp.
  • Aphyosemion musafirii nov. sp.
  • Nothobranchius oestegaardi nov. sp.
  • Nothobranchius seegersi nov. sp.
  • DKG 2010 - Résultats du concours
  • 2008 Un nouveau Notho
  • Deux nouvelles espèces Sud-américaines (encore)
  • Cynolebias paraguassuensis Costa, Suzart & Nielsen, 2007
  • Rivulus lazzarotoi Costa, 2007
  • Simpsonichthys punctulatus Costa & Brasil, 2007

    [ Toutes les brèves ]

  • Fiches techniques

    Origine : Trois populations connues : Conakry (Basse Guinée ou souche de BENL) Kasewe (Sierra Leone ou souche de (...)


    Gabon - Congo Origine : Delta de l’Ogoué près du Cap Lopez. Le Cap Lopez fut importé pour la première fois par Arnold (...)


    [ Toutes les fiches techniques ]
    Les Chromaphyosemion par JF Agnèse
    samedi 3 juin 2006

    Auteur : Jean-Paul Cicéron (KCF80036).
    Parution : Bulletin du KCF de mai/juin 2006.

    Jean-François Agnèse s’est attaqué à un rude morceau avec la complicité de Frédéric Zentz, d’Olivier Legros et de D. Sellos en établissant une phylogénie des Chromaphyosemion... C’est à partir des poissons collectés par lui-même en 2005 dans 68 points de pêche et des descendants de 21 espèces-populations ramenées quelques années auparavant et d’origine certifiée que l’analyse a été menée. Voici quelques résultats :

    • La spécificité du groupe des Chromaphyosemion est bien confirmée, et, bien que cette conclusion contribue à montrer que ce groupe peut être placé au niveau d’un genre, les auteurs, en attendant la sortie d’une éventuelle publication scientifique relative à ce sujet, continuent à les classer dans les Aphyosemion ;
    • tous les spécimens étudiés ont été clairement assignés à des espèces déjà décrites, hormis A. sp. Rio Muni qui reste une espèce non décrite ;
    • A. alpha et A. lugens seraient placés haut dans l’arbre généalogique conduisant à l’idée que l’origine de ce groupe Chromaphyosemion se situerait au Cameroun sud et Gabon nord et que le sud du Cameroun aurait été une zone refuge pendant les époques de sécheresse ;
    • Les travaux confirment bien les espèces déterminées à partir des patrons de coloration, seule A. poliaki reste avec un statut peu clair ; A. volcanum et A. splendopleure possèdent les plus hauts niveaux de variabilité de patrons ;
    • A. pappenheimi est confirmé comme synonyme de A. loennbergii ;

    Nota : les analyses pour l’espèce A. bitaeniatum ont porté sur deux populations : celle d’Ibadan, 47 km nord de Lagos ramenée vers 1999 et celle d’Umudike de beaucoup plus ancienne. Les résultats ne semblent pas montrer entre ces deux populations les différences que l’on pouvait attendre. En effet le poisson d’Umudike présente un patron très caractéristique, nettement différent de celui des autres populations de bitaeniatum et surtout très stable au fur et à mesure des reproductions en aquarium (anale et pectorales bleu uni, gorge orange)...


    - Get Firefox! -
    Derniers articles
  • 2018-Résultats du concours

    Les résultats du concours peuvent être consultés dans le fichier suivant.


  • Feuille de commande congrès de Creysse


  • Bulletin de juin 2018


  • 4 ème Classement 2018

    CEK- version -4


  • Animateur

    Philippe KURATKO Mail :philippe.kuratko@free.fr



    [ Tous les articles ]