Site du KCF     Forum du KCF  
Nothobranchius kafuensis.jpg
Aphyosemion cognatum Kinsuhka.jpg
Aphyosemion elberti Ntui.jpg
Procatopus aberrans.jpg
Visiter la galerie


mot de passe oublié ?

  Accueil Liens Plan Contact  
  FAQ : Quel type de filtre ?  
 
 

Rubriques

Les publications du KCF


[ Toutes les publications ]

Brèves
  • Spectrolebias brousseaui nov. sp.
  • Aphyosemion musafirii nov. sp.
  • Nothobranchius oestegaardi nov. sp.
  • Nothobranchius seegersi nov. sp.
  • DKG 2010 - Résultats du concours
  • A. campomaanense, un killi chez l’Ambassadeur
  • 2008 Un nouveau Notho
  • Deux nouvelles espèces Sud-américaines (encore)
  • Cynolebias paraguassuensis Costa, Suzart & Nielsen, 2007
  • Rivulus lazzarotoi Costa, 2007

    [ Toutes les brèves ]

  • Fiches techniques

    Nigeria - Cameroun Origine : Autres populations de la même espèce : "Biafra" (Nigéria) et "funge" (Cameroun). Enfin (...)


    Origine : Hamilton-Buchanan (1822 : 215,380) a décrit Aplocheilus panchax sur des spécimens pêchés dans le bassin du (...)


    [ Toutes les fiches techniques ]

    Aplocheilus panchax

    Article mis en ligne le 22 août 2005



    Origine : Hamilton-Buchanan (1822 : 215,380) a décrit Aplocheilus panchax sur des spécimens pêchés dans le bassin du Gange, au Inde.

    La distribution de l’espèce est énorme en Inde (dans les bassins des fleuves Indus, Gange et Bramapoutre), en Birmanie et Thaïlande, dans les îles importantes du golfe du Siam et également en Malaisie, Indonésie et les îles Andaman, dans l’Océan Indien. Par contre, il semble absent de l’île de Sri Lanka (anciennement Ceylan).

    En raison de cette distribution énorme, Scheel (1968) estime que des populations doivent être inter-stériles, mais comme presqu’aucune étude n’a été entreprise, les distinctions sont impossibles : on considère actuellement une sous-espèce comme valide, Aplopanchax siamensis, Scheel, 1968 (=Aplopanchax rubropunctatus, Meinken, 1964, nom préoccupé), les autres sont maintenues par conservatisme.

    Taille : Longueur totale : 60 à 70 mm.

    Maintenance : J’ai placé un trio dans un bac de 60 litres. L’eau est de l’eau du robinet, pH 7, TH 25, mais ils s’habituent facilement à toutes les sortes d’eau. Certains préconisent d’ajouter un peu de sel, mais pour ma part, je ne l’ai jamais fait. Je change 1/6 environ de l’eau, pratiquement tous les quinze jours.

    Sur le sol du sable, auquel j’ajoute quelques boulettes d’argile aux pieds des plantes ; la plantation est simple : cryptos et mousse de Java sur une racine de tourbière. Pratiquement toute la surface est recouverte de riccia.

    JPEG - 18 ko
    Aplocheilus panchax

    Eclairage par un tube Grolux de 20 watts, la température est constante aux alentours de 24°C.

    Nourriture : les Panchax acceptent la nourriture sèche, mais ils préfèrent nettement les vers de vase, daphnies, azelles, moules hachées, etc.

    CONCLUSION : Aplocheilus panchax n’a pas une bonne réputation dans les livres spécialisés, mais il ne m’a jamais posé de problème de maintenance et d’élevage.

    On peut le recommander sans restriction à un débutant car il s’adapte facilement à toutes les eaux de conduite.

    Malheureusement, c’est une espèce qui n’est plus très prisée par les killiphiles, ses couleurs étant moins chatoyantes que celles des Aphyosemion.









    - Get Firefox! -
    Derniers articles
  • ME-KCF-2018

    ME-KCF-2018-N°1


  • Premier Classement 2018 suite au congrès de l’AKFB


  • 2014-Résultats du Concours

    Les résultats du concours organisé à l’occasion du 41ème congrès du KCF sont consultables dans le fichier (...)


  • Classement final du CEK 2017

    classement CEK 2017 Top 25 du CEK 2017


  • Liste 2018



    [ Tous les articles ]