Site du KCF     Forum du KCF  
Aphyosemion calliurum Meanja.jpg
Austrolebias nigripinnis (repro 2).jpg
Aphyosemion maculatum.jpg
Chromaphyosemion bivittatum Funge.jpg
Visiter la galerie


mot de passe oublié ?

  Accueil Liens Plan Contact  
  FAQ : Comment se passe l’incubation des oeufs ?  
 
 

Rubriques

Brèves
  • Spectrolebias brousseaui nov. sp.
  • Aphyosemion musafirii nov. sp.
  • Nothobranchius oestegaardi nov. sp.
  • Nothobranchius seegersi nov. sp.
  • DKG 2010 - Résultats du concours
  • 2008 Un nouveau Notho
  • Deux nouvelles espèces Sud-américaines (encore)
  • Cynolebias paraguassuensis Costa, Suzart & Nielsen, 2007
  • Rivulus lazzarotoi Costa, 2007
  • Simpsonichthys punctulatus Costa & Brasil, 2007

    [ Toutes les brèves ]

  • Fiches techniques

    Origine : Région de Beira sur la côte du Mozambique (localité typique) ; Parc national Kruger, (...)


    Fiche technique nº 5 parue le 1er juin 1977 Guinée Equatoriale - Gabon Origine : Capturé pour la première fois (...)


    [ Toutes les fiches techniques ]

    Répartition des killies dans le monde

    Article mis en ligne le 6 décembre 2004



    Le terme de Killies désigne plus simplement les poissons que les scientifiques ont classé dans la famille des Cyprinodontidés. Ces poissons, qui vivent dans les régions tropicales et tempérées de toutes les régions du globe, excepté l’Australie (on peut en trouver dans le Sud de la France et en Espagne), comptent parmi les plus beaux poissons d’eau douce.

    JPEG - 40.8 ko
    Répartition des killies dans le monde

    L’intérêt pour ces poissons est encore renforcé par leurs particularités biologiques. Alors que la plupart des Killies vivent la vie paisible de tout poisson (Aphyosemions), certaines espèces (Rivulus) sont capables de sortir de l’eau et de rester ainsi plusieurs heures. D’autres spécimens, tels que les Nothobranchius ou les Cynolebias ont besoin que leurs oeufs soient gardés "au sec" plusieurs semaines pour pouvoir éclore. Ainsi, la très grande diversité des Killies fait que tous les aquariophiles, confirmés ou débutants, peuvent trouver parmi ces poissons des espèces qui sauront les passionner par leur beauté et leur originalité.

    Les Killies sont des poissons de taille modeste (rarement plus de 8 cm) qui dans la nature vivent dans des petits ruisseaux de forêt, des marigots, des fossés ou des trous d’eau dans parfois quelques centimètres de hauteur d’eau. Les caractéristiques particulières des zones habitées par les Killies font que ces biotopes sont parmi les rares qui puissent être facilement recréés en aquarium.

    En effet, bien souvent un bac de 12 à 30 litres est suffisant pour le bonheur d’un couple de Killies. De plus, les Killies craignant les lumières fortes, un éclairage indirect ou faible est suffisant et les 21 à 22°c qui règnent dans la plupart des appartements modernes font qu’il est bien souvent inutile de chauffer les bacs. Ainsi, l’élevage des Killies demeure une forme d’aquariophilie très abordable même si la passion aidant, le nombre des bacs a tendance à se multiplier chez les Killiphiles.

    Malgré leur beauté, la relative facilité de leur élevage et de leur reproduction et le faible coût de leur maintenance, les Killies sont encore peu répandus chez les aquariophiles. En effet, la plupart des Killies ne sont pas à proprement parler des poissons d’aquarium d’ensemble, et ainsi ne sont que très rarement disponibles dans le commerce aquariophile.









    - Get Firefox! -
    Derniers articles
  • Feuille de commande congrès de Creysse


  • Bulletin de juin 2018


  • 3 ème Classement 2018

    Classement CEK-N°3-2018


  • Animateur

    Philippe KURATKO Mail :philippe.kuratko@free.fr


  • Réunions en Rhône-Alpes

    Rhône-Alpes La région bénéficie de 2 pôles d’animation, ce qui vous permet de ne pas faire trop de route pour les (...)



    [ Tous les articles ]